GROUPE
" AGIR POUR ET AVEC NOTRE VILLAGE "
 
Jean-François DELATTRE - Maire
Jean-Luc REGNIER - 1er Adjoint
Francis STIEVENARD - 2éme Adjoint
Chantal LEMOINE - 3ème Adjointe
Christiane MORELLE - 4ème Adjointe
José LECOMTE - 5ème Adjoint
Irène DAVOINE - 6ème Adjointe
Marie-Josée MORELLE - Conseillère municipale
Philippe LESTOILLE - Conseiller municipal
Annie ZAWIEJA - Conseillère municipale
Gilles WALLEZ - Conseiller municipal
Françoise LEMAIRE - Conseillère municipale
Yves MARTINACHE - Conseiller municipal
Anne ROCCI - Conseillère municipale
Didier NUTTIN - Conseiller municipal
Chantal MAJCHRZAK - Conseillère municipale
Bruno FLAMENT - Conseiller municipal
Betty DETEMMERMAN - Conseillère municipale
 
 
GROUPE
" HASPRIENS, ÉVOLUONS "
 
Sylvie PLOUCHART - Conseillère municipale
Joffrey BOULANGER - Conseiller municipal
Laura PAGANA - Conseillère municipale
 
 
GROUPE
" HASPRES POUR TOUS - ENSEMBLE POUR NOTRE VILLAGE "
 
Jean-Noël COCQUELET - Conseiller municipal
Bernard GIERCZYNSKI - Conseiller municipal
 

Les compétences du conseil municipal
 
Un cadre général fixé par la loi.
 
Les attributions du conseil municipal s'insèrent dans un cadre général fixé par la loi. 
 
Selon l'article L.2121-29 du code général des collectivités territoriales, le conseil municipal règle les affaires de la commune.
Ainsi, par son vote le conseiller est amené à se prononcer sur les différentes affaires qui lui sont présentées, notamment le budget et le compte administratif de la commune, le produit et les taux des impôts locaux ainsi que toute décision se rapportant à l'aménagement, l'équipement ou l'animation de la commune.
 
Dans le domaine financier, certaines dépenses sont interdites, puisqu'elles relèvent de l'Etat ou d'autres collectivités territoriales.
 
D'autres doivent figurer au budget de la commune, correspondant à des missions obligatoires de la commune : entretien de la mairie, rémunération du personnel, ...
Enfin, certaines dépenses sont facultatives car liées à la volonté d'une politique locale, limitée par le territoire communal et l'intérêt public.
 
En dehors des compétences financières, les grands domaines d'intervention de la commune sont l'urbanisme, l'enseignement, l'action culturelle et l'action sociale.
En matière d'urbanisme, c'est au conseil municipal qu'il appartient d'établir les documents réglementaires (plan local d'urbanisme).
 
Concernant l'enseignement, les communes ont la charge obligatoire des écoles maternelles et primaires dont les locaux lui appartiennent.
Au-delà, les communes interviennent dans la création et la gestion des activités périscolaires.
 
S'agissant de l'enseignement privé du premier degré, les communes peuvent subventionner, dans leurs dépenses, les écoles primaires privées sous contrat simple.
 
En terme d'action culturelle, le rôle des communes n'a cessé de croître.
Elles interviennent dans l'ensemble des fonctions culturelles aux côtés des autres collectivités publiques et assurent des fonctions d'animation et de diffusion culturelle, soit directement, soit par l'intermédiaire d'associations ou d'entreprises de spectacles.
 
Au plan social, les communes peuvent mener des actions en faveur des personnes âgées, de la petite enfance, des jeunes ou encore des adultes.